Assemblées générales 2012

Cercle Lyrique de Metz
Association des Amis d’Ambroise Thomas et de l’Opéra français


Assemblées générales du 3 mars 2012


Le 3 mars 2012 se sont tenues, dans la salle Ambroise Thomas de l’Opéra-Théâtre de Metz-Métropole les deux assemblées générales du Cercle Lyrique de Metz et de l’Association des amis d’Ambroise Thomas et de l’Opéra français. Le président Georges Masson a résumé les deux dernières années d’activités du CLM. Il a rappelé les circonstances qui ont vu la naissance de la nouvelle Association des amis d’Ambroise Thomas et de l’Opéra français. Ont été évoqués différents projets : tenue d’un colloque sur le « lyrique léger » ; organisation de récitals par de jeunes chanteurs ; conférences thématiques venant s’ajouter à celles concernant la programmation de l’Opéra Théâtre dont celle de son directeur, Paul-Emile Fourny, sur la mise en scène d’ouvrages lyriques» (probablement en avril 2012).

001-1.jpg

Le CLM continuera de produire des publications en rapport avec les œuvres programmées à Metz, agrémentées de conférences avec illustrations audio-visuelles. Il est envisagé de relancer des déplacements pour certaines productions lyriques extérieures, en particulier, vers l’Opéra de Liège.
Le trésorier, Jean Batocchi a présenté le bilan financier du CLM qui a été approuvé à l’unanimité.

003-2.jpg
Jean-Pierre Pister, vice-président et webmaster du CLM a fait le point sur l’évolution du site Internet, lancé en février 2009 et qui s’apprête à franchir le seuil des 40.000 visiteurs. Enfin, la cantatrice Christiane Stutzmann, grande amie du CLM et vice-présidente de la nouvelle l’Association des amis d’Ambroise Thomas et de l’Opéra français a fait une communication particulièrement remarquée articalée en deux temps.

006.jpg

Madame Stutzmann a d'abord lancé l'idée d'un projet consistant à organiser deux récitals annuels qui seraient proposés à de jeunes artistes et qui pourraient être organisés au moment de la fête de la musique, en juin, et à l’occasion de la Sainte Cécile, en novembre.Elle a ensuite formulé quelques réflexion très argumentée sur le développement des retransmissions de productions d’opéras dans les salles de cinéma dont elle a souligné les côtés positifs mais, également, les dangers qui peuvent en résulter pour l’art vivant.

 

Jean-Pierre Pister, vice-président et webmasterdu CLM