Un Faust mémorable

La production du Faust de Gounod, à l’Opéra-Théâtre de Metz, du 8 au 12 juin 2012, a constitué une fin de saison mémorable. Il s’agissait du premier opéra mis en scène par Paul-Emil Fourny, depuis sa prise de fonction directoriale en septembre 2011.

faust-metz-8v2012.jpg

A la tête d’un Orchestre National de Lorraine qui s’est couvert de gloire, le Maître Jacques Mercier nous a livré une lecture particulièrement équilibrée de ce chef d’œuvre du répertoire français, aidé par une belle distribution. La critique de notre président, Georges Masson, destinée aux lecteurs du Républicain Lorrain, est accesible sur notre site dans "critiques musicales messines / opéras 2011-2012". On peut également y accéder en cliquant directement ici.

Le samedi précédent la première, une conférence organisée par le CLM a permis de resituer l’œuvre dans l’ensemble du XIX° siècle musical français.

Nos amis internautes retrouveront les principaux éléments concernant cette production en cliquant sur ce lien.