Sur la Querelle des Bouffons

qb.jpg

 

Le 28 mars 2012 était organisé au Musée-Aquarium de Nancy une table ronde sur la « Querelle des Bouffions », à l’initiative de l’Association Emmanuel Héré.

Animée par Jean-Philippe Navarre, directeur du Conservatoire de Nancy, cette rencontre nous a permis de voir et d’entendre des extraits en vidéo de la production de la Serva Padrona de Pergolèse, donnée sous sa direction à la salle Poirel, en novembre 2011 avec, dans le rôle-titre, l’excellente soprano Cèlia Pierre-Gay, naguère formée par Christiane Stutzmann ; et, en fin de séance, trois airs de Grétry, de Jean-Jacques Rousseau et de Boieldieu, interprétés par la même Cèlia Pierre-Gay et accompagnés au pianoforte par Jean-Philippe Navarre.

Cette querelle des bouffons éclata en 1752 à l’occasion de la représentation, à Paris de la Serva Padrona. Elle opposa les tenants de l’opéra « à la française » illustré par Jean-Philippe Rameau et les partisans du chant italien animés par Jean-Jacques Rousseau. Les principaux éléments en ont été brillamment exposés par Jean-Philippe Navarre, Jean-Paul Montagnier, Professeur de musicologie à l’Université de Lorraine, Charlotte Simonin, professeur de Lettres en khâgne, au lycée H. Poincaré, et notre amie, la cantatrice Christiane Stutzmann vice-présidente de l’Association des amis d’Ambroise Thomas et de l’Opéra français. Celle-ci nous a aimablement transmis sa communication, accessible par ce lien :

Christiane Stutzmann "Querelle des bouffons"


Pour mieux connaitre La Serva Padrona à partir de l’enregistrement dirigé par Antonio Ros Marbaet édité par le label espagnol Ensayo :


serva-padrona-ensayo.jpg

 

Air de Liberto par Renato Capecchi : "Aspettare e non venire..."

Air de Serpina par Carmen Bustamante : "Stizzoso, mio stizzoso..."